Ecouter l'article :

Le candidat éliminé de L'île des Héros est revenu sur son aventure auprès de Denis Brogniart lors d'un live vidéo sur Instagram. L'occasion d'évoquer le déferlement de haine qu'il a subi sur les réseaux sociaux, impactant notamment ses activités professionnelles.
Ahmad (Koh-Lanta 2020) : son business au plus mal pendant le confinement ?©TF1/Koh-LantaCapture Instagram

Le confinement, aussi contraignant que la survie dans Koh-Lanta ? Alors que la nouvelle saison du jeu de TF1 continue d’enchaîner les records d’audience (jusqu’à 6,8 millions de fidèles vendredi dernier), les téléspectateurs se voient dans l'obligation de respecter les mesures d’isolement.

Et pour tromper l’ennui, Denis Brogniart a choisi d’animer quotidiennement des interviews en live avec des aventuriers emblématiques sur Instagram. L’occasion pour les fanatiques de Koh-Lanta de retrouver leurs héros préférés comme Moundir, Coumba ou encore Claude, un adversaire de taille qui s'est mesuré aux nouveaux naufragés de cette saison.

Tout comme ces candidats, Ahmad s’est également prêté au jeu des questions/réponses, ce lundi 13 avril, en direct live avec l’animateur de 52 ans sur le réseau social. Aventurier controversé de cette édition spéciale, il a notamment fait parler de lui pour ses piètres qualités sportives et ses mauvaises stratégies qui l’ont menées à son éviction du jeu.

Des insultes aux menaces de mort

Au cours de son interview avec Denis Brogniart, Ahmad est revenu sur le torrent de haine qu’il a subi sur les réseaux sociaux, assurant être hermétique aux attaques. "J'ai fait avec, je n'ai pas le choix. Je me suis fait critiquer... Moi la critique, ça ne me dérange pas", assure le jeune trentenaire. Mais sa participation au programme a eu également des répercussions sur ses activités professionnelles.

Propriétaire d’une chaîne de fast-food dans la région lyonnaise, le business de cet entrepreneur a connu des effets négatifs. "Le problème, c'est que cela a été un déferlement, c'est tombé dans les insultes, la haine, dans le boycott des entreprises, des menaces de mort. Et ça, c'était un petit peu compliqué", a-t-il expliqué durant l’entretien. Pour autant, Ahmad ne s’est pas laissé abattre, rappelant à ses détracteurs de faire la part des choses entre le jeu et la réalité.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.