Nul besoin d'habiter en bordure de chemin de fer ou de jouer de la batterie pour s'enquérir de l'isolation phonique de son logement. Lutter contre le bruit et les nuisances sonores permet de vivre plus sereinement au quotidien. Le point sur les solutions d'isolation acoustique.
©iStockIstock

Isolation phonique du sol au plafond

Au sol, deux solutions permettent de réduire les bruits d’impact : la pose d’un revêtement flottant sous lequel une couche isolante est positionnée ou l’installation d’une moquette. Aux murs, trois types de panneaux sont préconisés pour insonoriser. Il est possible d’ajouter une couche d’isolant avant la pose d’une nouvelle cloison et de poser des panneaux sandwich, mais la solution la plus efficace consiste à insérer un isolant phonique entre l’ancienne paroi et la nouvelle avec des plaques de plâtre acoustiques montées sur ossature métallique. On privilégiera le même type de solution au plafond. Le sous-plafond collé est certes plus facile à poser, mais ses performances sont largement plus faibles.

Fenêtres et portes : nos conseils isolation

Dans le but de limiter les nuisances sonores extérieures et d'améliorer l'isolation phonique, il faut aussi porter attention au choix des fenêtres. En cas de forte exposition au bruit (proximité d’aéroport, d’autoroute…), il convient de choisir un vitrage AR6 aux excellentes performances acoustiques. La porte d’entrée doit également faire l’objet d'une certaine vigilance. Il est conseillé de s’orienter vers une porte blindée haute performance et d’éviter le matériau bois. Pour éviter de changer l’ouvrant, pourquoi ne pas fixer une couche isolante côté intérieur ou installer un rideau isolant ?

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.