Héberger son parent chez soi : les droits

De plus, plusieurs aides peuvent vous être versées pour supporter cette charge. Pour équiper votre logement avant de recevoir votre proche, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt en déclarant vos dépenses.

Si vous hébergez un parent disposant de faibles ressources, vous avez le droit à une déduction fiscale  de 3 445 € au titre des pensions alimentaires.

Si la personne concernée est titulaire d’une carte d’invalidité pour une incapacité importante, vous avez le droit à une part supplémentaire dans le calcul de votre impôt sur le revenu. Dans certains cas, pour un hébergement durable, vous pouvez également bénéficier d’un abattement sur votre taxe d’habitation.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.