Le drone solaire d'Airbus Zephir S cumule les records. Lors de ses derniers tests de validation opérationnelle, il est parvenu à atteindre une altitude de 2.3915 mètres.
Zephir S : un record du monde d'altitude pour le drone stratosphérique d’Airbus

Il porte de mieux en mieux son appellation de « pseudolite », la contraction de pseudo et satellite. Après avoir réalisé des records de durée de vol de 26 jours, le Zephir S d’Airbus s’est élevé à une altitude de 2.3915 mètres, dans le ciel de l’Arizona (États-Unis). Pour l’avionneur, il s’agissait de réaliser les derniers vols d’essai de l’aéronef afin qu’il puisse obtenir son statut d’appareil opérationnel. Avec ses ailes de 28 mètres d’envergure et une masse de 75 kg, dont 24 kg de batteries chargées par de vastes panneaux solaires positionnés sur ses ailes, il peut transporter une charge utile de 5 kg.

Lors des essais, le drone stratosphérique solaire-électrique a donc pu évoluer selon plusieurs configurations avec des charges utiles différentes, tester ses systèmes optiques, sa manœuvrabilité dans la stratosphère et ses capacités à s’aligner précisément sur des points situés au sol. Ces vols ont également permis d’obtenir...