Depuis le 5 octobre, Microsoft propose à ses utilisateurs d'installer Windows 11. De son côté, la société Advanced Micro Devices (ADM) déconseille aux détenteurs de processeurs Ryzen d'effectuer la mise à jour. Explications.
Windows 11 : votre ordinateur est-il compatible avec le nouveau système d'exploitation de Microsoft ?IllustrationIstock

Le successeur de Windows 10.  Alors que Microsoft avait annoncé que son système d'exploitation serait le dernier, il lui a finalement offert une nouvelle version : Windows 11. Nouvelles icônes, nouvelles fonctionnalités, relooking des fenêtres... La société a décidé de faire peau neuve pour offrir une meilleure expérience à ses utilisateurs. D'après le site Phonandroid, spécialisé dans l'actualité high-tech, "l'une des plus grosses nouveautés réside aussi dans sa prise en charge native des jeux et applications Android, ce qui ouvre les portes à un écosystème encore plus riche, encore plus puissant". 

Attention toutefois : certains critères sont à prendre en compte avant de procéder à l'installation de Windows 11 sur votre ordinateur. Avant toute chose, assurez-vous que : 

  • Vous avez 4 Go de RAM.
  • Vous disposez de 64 Go d'espace de stockage. 
  • Vous êtes équipé d'un processeur à architecture 64 bits. 
  • Vous utilisez un écran 9 pouces. 
  • Votre définition d'image est de 1366 x 768 pixels. 
  • Votre matériel prend en charge DirectX 12. 
  • Vous possédez un processeur 1 GHz 64 bits dual-core.
  • Votre ordinateur est compatible UEFI, Secure Boot et TPM 2.0.

Une correction des bugs attendue pour la fin du mois d'octobre 2021

D'après Frandroid, les ordinateurs ayant des processeurs AMD Ryzen pourraient toutefois rencontrer des problèmes de performance à l'installation du système d'exploitation. Ainsi, la société Advanced Micro Devices conseille à ses utilisateurs de se montrer patients en attendant de nouvelles mises à jour pour réparer ces bugs, attendues pour la fin du mois d'octobre.

"Le premier bug serait corrigé par une mise à jour de Windows 11, développée par Microsoft, alors que le second bug demandera une mise à jour 'logicielle' qui concernera plutôt AMD et les fabricants de cartes mères", précise le site spécialisé. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.