En plongeant ses serveurs dans un liquide non conducteur avec une température d'ébullition à 50 °C, Microsoft expérimente un système de refroidissement passif qui permettrait des économies d'électricité de 5 % à 15 %.
Pourquoi Microsoft refroidit ses serveurs avec… un liquide bouillant

Microsoft teste actuellement un nouveau système de refroidissement avec un liquide bouillant pour ses data centers, appelé refroidissement par immersion biphasée. Habituellement, les ordinateurs utilisent l’air ambiant, avec des radiateurs en métal pour augmenter la surface de contact, mais le transfert de la chaleur reste très peu efficace. D’autres solutions utilisent de l’eau dans des tubes, ou baignent l’ordinateur dans de l’huile, mais un système de ventilateurs ou de pompes est nécessaire pour faire circuler le liquide.

Ce nouveau système en deux phases a été inventé par les mineurs de cryptomonnaies. Les composants des serveurs sont plongés dans un réservoir rempli d’un liquide non conducteur développé par l’entreprise 3M, avec une température d’ébullition à 50 °C. La circulation est assurée de manière passive : lorsque le liquide atteint 50 °C, il se transforme en gaz et remonte à la surface.

Une réduction de la consommation...

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !