X, société sœur de Google, a abandonné son projet de liaison Internet avec des lasers et des ballons. À la place, elle vient d'annoncer un nouveau projet, toujours avec des lasers, pour connecter en haut débit les lieux isolés grâce à des liaisons optiques au sol.
L’internet haut débit par laser, c’est possible

Alphabet, la maison mère de Google, avait pour ambition de connecter les endroits reculés du monde en faisant rebondir des lasers sur des ballons stratosphériques. C’était le projet Loon, mené par son laboratoire secret baptisé tout simplement X. La firme a mis fin au projet en janvier 2021 à cause des coûts.

Toutefois, X n’a pas abandonné l’idée d’utiliser les lasers et a lancé le projet Taara. L’idée est de connecter les communautés isolées sur le plan numérique en acceptant un compromis sur la fiabilité du signal. En plaçant les transmetteurs optiques au sol, la connexion pourrait être compromise par la météo, et notamment le brouillard, ou encore la faune locale, par exemple lorsqu’un oiseau passe devant.

Une connexion 20 Gbps avec une stabilité de 99 %

La firme a effectué ses tests entre Brazzaville, la capitale de la République du Congo, et Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. Les deux villes sont séparées par...