Apple vient de publier la première mise à jour de sécurité pour son système d'exploitation mobile iOS 15. Une faille permet l'exécution de code arbitraire, et Apple a reconnu qu'elle serait déjà utilisée pour attaquer les iPhone et iPad.
Les iPhone en danger : il faut absolument installer cette mise à jour

Apple a lancé son nouveau système d’exploitation mobile iOS 15 et iPadOS 15 le 20 septembre, et voici déjà la seconde mise à jour, à peine dix jours après la première. Cette fois, elle contient un correctif de sécurité pour une faille zero-day, autrement dit, déjà exploitée par des hackers.

La faille numérotée CVE-2021-30883 est attribuée à un chercheur anonyme et affecte le composant IOMobileFrameBuffer, une extension du noyau qui sert de mémoire tampon pour l’affichage. Un bug de corruption mémoire permet l’exécution de code arbitraire. Comme d’habitude, Apple ne dévoile pas plus de détails sur cette faille. Pour mieux comprendre, il faut se tourner vers une publication du chercheur Saar Amar.

Une faille présente depuis au moins iOS 14.7.1

En utilisant l’outil BinDiff, un outil de comparaison de fichiers binaires, il a pu repérer les modifications apportées par la mise à jour et ainsi écrire du code pour tester la faille. Selon lui, elle est...