Grâce à l'intelligence artificielle, des chercheurs américains ont transformé des oreillettes en outil de diagnostic médical. En analysant la résonance d'un signal audio, ils peuvent détecter bouchons d'oreille, ruptures du tympan et otites.
Les infections pourraient être détectables par les écouteurs

L’émergence de l’apprentissage profond, ou deep learning, ces dix dernières années a permis de grandes avancées en matière d’intelligence artificielle (IA). Grâce à des réseaux neuronaux elle permet d’entraîner des algorithmes à de nombreuses tâches, comme la reconnaissance faciale, la traduction automatique, les deepfakes et même à diagnostiquer certaines maladies. Et justement, des chercheurs de l’université d'État de New York à Buffalo ont mis au point une IA capable de vérifier la santé des oreilles.

Le système a été baptisé EarHealth (la santé des oreilles) et fonctionne grâce à des écouteurs intra-auriculaires reliés à un smartphone équipé d’une plateforme d’apprentissage profond. Les écouteurs émettent un chirp, ou impulsion modulée en rampe de fréquence. L’IA utilise le microphone intégré pour mesurer comment ce signal sonore résonne dans les canaux auditifs et crée ainsi un profil de la géométrie unique de...