Rolls-Royce vient de passer un cap majeur dans son projet d'avion électrique qui vient d'effectuer son premier vol. Propulsé par son moteur électrique de 400 kW développant 500 ch, le Spirit of Innovation a décollé le 15 septembre à 14 h 56 depuis la base aérienne de Boscombe Down dans le Wiltshire (Angleterre). Le vol a duré 15 minutes et s'est déroulé sans encombre.Avec cet avion électrique, Rolls-Royce entend battre le record du monde de vitesse en volant à plus de 480 km/h. La technologie de propulsion et de batterie développée pour ce projet baptisé ACCEL (Accelerating the Electrification of Flight) sera déclinée en divers solutions pour la mobilité urbaine aérienne. Ainsi, les futurs clients de Rolls-Royce pourront l'adopter pour concevoir des avions mais aussi des taxis volants à décollage et atterrissage verticaux.« Les caractéristiques que les « taxis aériens » exigent des batteries sont très similaires à celles développées pour le « Spirit of Innovation » », explique Rolls-Royce dans son communiqué. « En outre, Rolls-Royce et l'avionneur Tecnam travaillent actuellement avec Widerøe, la plus grande compagnie aérienne régionale de Scandinavie, pour livrer un avion de passagers entièrement électrique pour le marché des navettes, qui devrait être opérationnel en 2026 ». L'avions électrique Spirit of Innovation de Rolls-Royce au moment du décollage pour son vol inaugural. © Rolls-Royce
L'avion électrique Spirit of Innovation de Rolls-Royce réussit son baptême de l'air

Rolls-Royce vient de passer un cap majeur dans son projet d’avion électrique qui vient d’effectuer son premier vol. Propulsé par son moteur électrique de 400 kW développant 500 ch, le Spirit of Innovation a décollé le 15 septembre à 14 h 56 depuis la base aérienne de Boscombe Down dans le Wiltshire (Angleterre). Le vol a duré 15 minutes et s’est déroulé sans encombre.

Avec cet avion électrique, Rolls-Royce entend battre le record du monde de vitesse en volant à plus de 480 km/h. La technologie de propulsion et de batterie développée pour ce projet baptisé ACCEL (Accelerating the Electrification of Flight) sera déclinée en divers solutions pour la mobilité urbaine aérienne. Ainsi, les futurs clients de Rolls-Royce pourront l’adopter pour concevoir des avions mais aussi des taxis volants à décollage et atterrissage verticaux.

« Les caractéristiques que les « taxis aériens » exigent des batteries sont très similaires à celles développées pour le...