Autour de Kyiv, les démineurs utilisent le robot chien Spot, de Boston Dynamics, pour manipuler les munitions non explosées. Il permet de remplacer l'humain et de se faufiler là où les autres robots de déminage ne peuvent pas aller.
Guerre en Ukraine : les robots entrent en scène !

En plus des mines, avec des milliers de munitions tirées chaque jour sur la ligne de front du sud et de l’est de l’Ukraine, les sols ravagés ressemblent à ceux de la Marne en 1915. Comme à l’époque, un nombre important d'obus non explosés est disséminé un peu partout sur les vastes terrains agricoles, les zones urbaines et les campagnes. Le travail des démineurs commence déjà et leur nettoyage promet d'être aussi long que celui de leurs ancêtres après la Seconde Guerre mondiale. Parmi les entreprises de déminage mandatées par les autorités ukrainiennes, il y a l’Américain HALO Trust.

En plus de leurs robots de déminage habituels, les démineurs sont accompagnés du fameux robot chien Spot de Boston Dynamics. Son terrain de chasse se trouve pour le moment autour de Kyiv. Il doit débusquer les obus russes et les armes à sous-munitions non explosés. Utiliser un robot pour ne pas mettre en danger un humain fait partie des attributions des modèles conçus...

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !