Sommaire

Enorme bug des GPS :  une mise à jour nécessaire mais pas toujours disponible

Le risque le plus fort concerne les appareils plus anciens.

Pour ne pas subir ces dysfonctionnements, une mise à jour du logiciel interne du GPS (et non cartographique) est donc nécessaire.

Pour les boîtiers GPS autonomes, il suffit de connecter l’appareil à un ordinateur et de se laisser guider par le site du fabricant. Quant aux systèmes installés d’origine dans les voitures, il convient parfois de passer par le téléchargement de la mise à jour sur une clé USB, et de l’installer ensuite dans le véhicule.

Problème, les fabricants ne les proposent pas forcément pour l’ensemble des modèles qui pourraient être touchés. C’est d’ailleurs le cas des GPS Mappy de plus de 4 ans, conçus par Logicom, ou des TomTom de plus de 10 ans.

Certains modèles seront mis à jour automatiquement. Pour plus d’informations, il est conseillé de consulter le site de votre constructeur.

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.