En Chine, une filiale de Canon n'ouvre ses portes qu'aux employés souriant à la caméra de contrôle. Une méthode apportant une atmosphère positive pour Canon, un renforcement de l'emprise des technologies sur le personnel pour d'autres.
En Chine, il faut sourire pour entrer dans les bureaux

À bas les masques, souriez et la porte s’ouvrira ! En Chine, une filiale chinoise de Canon a mis en place un surprenant et inquiétant système de reconnaissance des sourires. Contrôlé par une caméra boostée à l’IA, il permet de s’assurer que seuls les employés « contents » puissent accéder au bureau. Ce système de détection des sourires n’a rien de nouveau et fait même partie des fonctions présentes dans de nombreux mobiles, aujourd'hui. En revanche, son utilisation comme sésame pour aller au bureau est inédite.

Et il n’y pas vraiment de quoi sourire, car cette pratique est totalement passée inaperçue car elle date en réalité de 2020. Elle vient tout juste d’être identifiée par le Financial Times. Il faut dire qu'en Chine, la surveillance des faits et gestes des employés à grands renforts d'Intelligence artificielle est poussée et systématisée au point que cela n’étonne plus personne, même si de rares salariés viennent critiquer ces...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >