Facebook vient d'annoncer un nouvel outil de détection des deepfakes basé sur l'intelligence artificielle. Il ne se contente pas de séparer les fausses images des vraies, mais déduit également des paramètres utilisés dans leur génération pour en identifier la source.
Cette IA détecte les deepfakes et en retrouve même l’origine

Les deepfakes s’améliorent constamment au point où il devient impossible pour les humains de distinguer le vrai du faux. Ces fausses images et vidéos sont très utilisées pour la désinformation car elles permettent de prêter à des personnes des actions ou propos entièrement inventés. Pour lutter contre ce fléau, Facebook s’est associé à l’université du Michigan pour créer un outil de détection d’un nouveau genre.

Il existe déjà des outils basés sur l’intelligence artificielle capables d’identifier les traces laissées par des modèles de génération de deepfakes connus. Toutefois, le nombre de modèles augmente régulièrement, limitant l’intérêt de ces outils de détection. Celui développé par Facebook utilise la rétro-ingénierie pour remonter à la source de l’image. Il s’appuie sur l’empreinte digitale de l’image laissée par le modèle utilisé. En généralisant celle-ci, ils sont capables de détecter des modèles encore jamais...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >