Alors que sa femme et ses deux enfants étaient à bord du MH370 de la Malaysia Airlines, Ghislain Wattrelos s’est confié au micro de Thomas Sotto ce mardi sur Europe 1. Selon lui, ce qui est arrivé à l’appareil est connu des autorités, mais ces dernières occultent la vérité.

©Capture écran Europe 1

Trois mois après la mystérieuse disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines, un proche des victimes françaises s’est confié à l’antenne d’Europe 1. Ghislain Wattrelos, dont l’épouse et deux de ces enfants étaient à bords de l’appareil, a en effet tenu à rompre le silence après "douze très longues semaines pour nous, les familles, qu’on essaie de savoir ce qui s’est passé". 

• Lire aussi : Disparition du Vol MH 370 : l'adaptation cinématographique fait déjà polémique

"Des théories complétement fumeuses"

"On n'a pas confiance dans ce que fait notre pays, dans ce qui se passe là-bas, on a l'impression qu'on nous cache quelque chose", a ainsi déploré le père de famille. Face à la montagne de pistes explorées puis abandonnées les unes après les autres, Ghislain Wattrelos dénonce "une mise en scène". Selon lui, "cet avion - ça a été clairement dit par les Malais - a été détourné. Il n'y a aucun doute là-dessus pour nous. L'avion est parti, on l'a perdu, et les Malais nous ont dit ensuite qu'il était parti dans un sens complètement opposé. On sait qu'il est sorti de sa trajectoire, qu'il a évité les radars pendant un certain temps. Après, on ne sait plus rien", a ensuite expliqué le père de famille en détresse.

L'Etat français mis en cause

Publicité
Si Ghislain Wattrelos a décidé de prendre la parole, c’est également pour également dénoncer l’inaction de l’Etat français dans cette affaire : "la France n'intervient pas dans l'enquête". "Elle a mis huit jours avant d'envoyer le BEA qui est le spécialiste des enquêtes d'accidents, un organisme extrêmement reconnu au niveau international. Puis ils ont mis huit jours à aller sur place, ils n'ont eu aucune information", a-t-il également noté ajoutant que "la France a mis 15 jours avant d'envoyer des images satellites avec des débris".

L’avion est toujours porté disparu et les recherches des boîtes noires n’ont pour le moment toujours rien donné.

A voir sur ce thème : MH370 : Une journaliste américaine, agacée par les théories fumeuses recadre en direct son collègue 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité