AFP
Emmanuel et Brigitte Macron ont dîné avec le couple présidentiel américain en présence de nombreuses ministres français et américains. A cette occasion, le locataire de l'Elysée s'est laissé aller à quelques blagues, pour détendre l'atmosphère.

Emmanuel Macron lance une blague au dîner de Donald Trump

Le président des Etats-Unis Donald Trump a tenu à organiser un dîner fastueux pour son homologue français, à l'occasion de sa visite d'Etat de trois jours. Mardi 24 avril, Emmanuel et Brigitte Macron étaient ainsi les invités d’honneur d’un dîner d’Etat à la Maison Blanche. Avec eux, 130 invités de marque : Tim Cook, président d’Apple, Gérard Araud, l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, le milliardaire Bernard Arnault, le diplomate Henry Kissinger, l’astronaute Thomas Pesquet, et de nombreux ministres des deux pays, assure Le Monde

Les deux présidents ont livré, face aux caméras du monde entier, des discours pour le moins conventionnels et ont mis un point d’honneur à mettre en avant l’amitié entre les deux pays. Emmanuel Macron a, lui, fait le choix d’entamer son discours en détendant l’atmosphère. Le chef de l’Etat a glissé une ou deux blagues qui ont eu leur petit effet.

A lire aussi : Menu présidentiel à la Maison Blanche : mais que vont manger Trump et Macron ?

Emmanuel Macron : ses blagues réussies sur la Maison Blanche 

Comme le souligne le Huffington Post, le président de la République française a profité de sa présence à la Maison Blanche pour rappeler à son public que si cette sublime demeure était si bien meublée, c’est parce que le mobilier était français : "Cette Maison Blanche, chargée d’histoire (...) que James Monroe avait eu ensuite l’excellente idée de décorer avec des meubles français, en homme de goût." Il n’a pas non plus résisté à placer une boutade sur les Anglais en remémorant que c’était eux qui avaient incendié le siège du pouvoir américain. 

"C'est sans doute pour cela que vous et moi avons beaucoup en commun qui relève de la détermination, peut-être de la chance. Nous savons l'un et l'autre que nous ne changeons pas facilement d'avis, mais avons la volonté de travailler ensemble", a finalement conclu Emmanuel Macron, faisant allusion aux discussions du matin sur l'accord nucléaire avec l'Iran.

Donald Trump a fait le choix de célébrer "près de deux siècles et demi d'amitié entre les États-Unis et la France". "Puisse notre amitié devenir encore plus profonde, puissent nos affinités devenir encore plus fortes et puisse notre liberté sacrée ne jamais périr", a-t-il déclaré.

Depuis l’élection à la présidence d’Emmanuel Macron, Donald Trump a noué une relation particulière avec le locataire de l’Elysée. D’après le Washington Post, "Trump [allait] tout donner pour cette visite en grande pompe"