François Hollande est en déplacement à Tunis, en Tunisie, depuis mercredi. Jeudi 4 juillet, lors d'une conférence de presse en compagnie de Moncef Marzouki, le président tunisien, le chef de l'Etat français a fait un lapsus, qui n'a pas fait rire l'assemblée...

Une nouvelle bourde présidentielle pour le chef de l’Etat. Lors d’une conférence de presse à Tunis, en Tunisie, François Hollande qui est en déplacement dans le pays depuis mercredi, a fait un petit lapsus qui n’est pas passé inaperçu. Il était en compagnie du président tunisien, Moncef Marzouki et tous deux ont été interrogés par un journaliste sur les évènements de la veille en Egypte. Il a alors répondu : "la France a pris acte de la situation en Tunisie", avant d’immédiatement se rattraper : "pardon, en Egypte !" Il a ensuite essayé de ne pas froisser le public tunisien en déclarant l'air grave : "je prends acte aussi de la situation en Tunisie qui celle-là permet d'engager la transition démocratique."

Il n'en est pas à son premier lapsus

Ce lapsus rappelle celui commis début juin, toujours par François Hollande lors de son déplacement au Japon. Il avait alors confondu le peuple japonais avec le chinois. Les services de l’Elysée avaient alors fait savoir que le président était fatigué.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.