Emmanuel Macron a eu un coup de téléphone plutôt agité avec le président Donald Trump. L'échange s'est même soldé par un coup de colère du dirigeant.
AFP

Emmanuel Macron dit le fond de sa pensée

Emmanuel Macron qui se targuait jusqu’à maintenant d’avoir une relation privilégiée avec Donald Trump, le président américain, va peut-être devoir tempérer ses embrassades avec son homologue.

Dans un article paru ce mardi, le site d’information CNN se fait l’écho d’une discussion qu’ont eue les deux chefs d’Etat au téléphone et qui s’est très très mal passé, se soldant par une colère de Donald Trump. "Macron pensait qu'il pouvait dire le fond de sa pensée, étant donné leur relation. Mais Trump n'a pas supporté d'être critiqué comme ça", a commenté une source, ajoutant : "c’était terrible".

Emmanuel Macron fait savoir son mécontement

Qu’est-ce qui a pu mettre le président américain dans tous ses états ? Le sujet de la discussion : le commerce. Les Etats-Unis ont décidé le 31 mai dernier de taxer très fortement l’acier et l’aluminium importés depuis l’Europe. Une erreur pour Emmanuel Macron qui n’a pas manqué de le faire savoir à son homologue en publiant un communiqué en amont de cet appel téléphonique.

Dans ce texte, le président regrette cette décision, la qualifiant même d’illégale. "Cette décision n'est pas conforme au droit commercial international (...), donc elle est illégale", avait-il d’abord écrit en accusant ensuite Donald Trump de jouer à un jeu dangereux : "[cette décision] répond à des déséquilibres internationaux qui existent de la pire manière, c'est-à-dire en fragmentant et en faisant du nationalisme économique. Et le nationalisme, c'est la guerre (...) C'est exactement ce qui s'est passé dans les années 30".

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.