Victimes d'un crash d'avion, ce pilote et sa passagère, visiblement détendus, se sont filmés en attendant les secours.

Mardi dernier, David Lesh, un pilote américain, et sa passagère survolaient la baie de San Francisco, près de Half Moon Bay, quand l'appareil a perdu de sa puissance avant de commencer à chuter. 

"Il n'y a pas eu d'impact" a commenté le pilote à la chaîne américaine ABC. En effet, Comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous, l'appareil a survolé la surface de l'eau avant de la heurter à plusieurs reprises puis de s'abîmer en mer. 

Les occupants de l'avion, le pilote et la passagère, ont eu le temps de s'extraire de l'appareil et d'appeler à l'aide.

"Nous avons tout de suite ouvert la porte. Nous nous sommes rués dehors. J'ai pris mon téléphone, pris quelques trucs qui nous permettraient de flotter et nous sommes restés sur les ailes tant que l'avion flottait, soit 30 à 40 secondes" raconte le pilote. 

David Lesh venait d'acheter cet avion et survolait la baie avec un autre de ses avions. Le passager du 2e avion devait prendre des photos de la nouvelle acquisition du pilote.

L'arrivée des secours filmée 

Après l'accident, le pilote du second avion a été contacté par son ami qui flottait dans l'océan, le prévenant du crash. L'autre pilote a donc pu prévenir les secours qui sont intervenus une vingtaine de minutes plus tard. 

Le pilote et sa passagère, bien que rescapés d'un crash en plein océan Pacifique, ont pris le temps de faire des vidéos en attendant les secours. 

"Nous flottons dans le putain d'océan Pacifique [...] L'eau est un peu froide" peut-on entendre dire le pilote devant sa passagère hilare (cf vidéo en tête d'article). 

L'arrivée des secours et le sauvetage ont également été filmés. "Pas de blessure, sauf quelques piqûres de méduses" commente ABC

"Nous voulions voler au-dessus du pont du Golden Gate et faire tout le tour de la baie" a raconté le pilote à la chaîne. "Nous n'y sommes manifestement pas arrivés".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.