Creative Commons
Si elle a souhaité restée anonyme, la patiente en question a expliqué que sa tumeur grossissait de cinq kilos en moyenne chaque semaine. 

Tumeur de 60 kilos retirée à l'ovaire : comment est-ce possible ?

L'histoire se passe aux Etats-Unis. En novembre dernier, le diagnostique tombe. Une femme âgée de 38 ans et résidant dans le Connecticut au Nord-Est des Etats-Unis comprend qu'elle a une tumeur à l'ovaire. Au-delà de cette douloureuse nouvelle, elle constate surtout que la tumeur en question croît à un rythme effréné. Près de cinq kilos par semaine précisément. Le 14 février dernier, elle a donc finalement été opérée. Poids de la tumeur enlevée ? Près de 60 kilos, relaient CNN et France Info.

A lire aussi : Les démarches en cas d'erreur médicale

Tumeur de 60 kilos retirée à l'ovaire : 12 chirurgiens, cinq heures d'opération

De fait, pour retirer ladite tumeur, une équipe de 12 chirurgiens avait été réquisitionnée à l'hôpital de Danbury. Au total, ils y ont passé pas moins de cinq heures. "Pendant l'opération, nous avons enlevé cette gigantesque tumeur qui s'est développée dans son ovaire gauche, sa trompe de Fallope et le tissu péritonéal affecté qui adhérait à l'ovaire", a indiqué le chirurgien ayant piloté l'opération.

Tumeur de 60 kilos retirée à l'ovaire : elle était remplie d'une substance gélatineuse

Il poursuit son récit, indiquant, dans la foulée, que les cellules qui tapissaient l'ovaire se révélaient épithéliales et que la tumeur pouvait être qualifiée de "mucineuse". Autrement dit : elle était composée d'une substance proche de la gélatine produite par les cellules cancéreuses. Et si, tel que l'explique le chirurgien, les tumeurs de ce type se révèlent souvent de taille importante, il concède qu'une tumeur d'une telle envergure s'avérait, en fin de compte, "extrêmement rare".

En vidéo - Cancer des ovaires : nouvelle condamnation pour Johnson & Johnson