Sommaire

Allison Mack : les esclaves de la secte Nxivm

Ces femmes, outre être limitées à un régime de 800 calories et devant répondre au moindre désidérata d’une " sœur " plus confirmée, étaient marquées dans leur chair. Dans le New York Time, une ancienne adepte raconte cette séance de torture : "Lors de la cérémonie d’initiation, on nous a dit de nous déshabiller et de nous allonger sur une table de massage en disant "Maître, marquez moi, ce serait un honneur". On nous avait dit qu’on allait nous faire un tatouage discret, mais au lieu de ça, on nous a cautérisé les initiales de Keith Ranière à même la peau".

Un marquage qui allait de paire avec l’exploitation sexuelle de ces femmes. Des esclaves à dispositions des pulsions du gourou. Lequel avait par ailleurs mis un stratagème pour les contrôler et s’assurer de leur silence : exiger des documents compromettants, comme des photos ou des vidéos d’elles nues.

Comme le relaie le Hollywood Reporter, Allison Mack se serait montrée particulièrement "cruelle" avec ces recrues.

Ce n’est qu’après une chasse à l’homme de six semaines que le FBI a pu retrouver en 2017, Keith Raniere. Il se cachait alors dans une villa à 10 000 dollars la semaines de Mexico, entouré de femmes. Le verdict d'Allison Mack sera rendu le 11 septembre 2019.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.