Un homme a été arrêté dans la nuit de mardi à mercredi par la police russe. Il est soupçonné d'avoir tué et démembré sa femme enceinte et ses 6 enfants. 

Une affaire qui n’est pas sans rappeler Xavier Dupont de Ligonnès s’est récemment déroulée en Russie. Un père de famille est en effet soupçonné d’avoir tué sa femme enceinte et ses 6 enfants, tous âgés de moins de 6 ans. Les corps démembrés ont été retrouvés à Nijni-Novgorod, à 450 km à l’Est de Moscou, révèle Metronews. Le principal suspect a été interpellé, dans la nuit de mardi et mercredi, en se défendant violemment, selon l’antenne locale du Comité d’enquête. Le quinquagénaire est également soupçonné d’avoir tué sa mère, assassinée par plusieurs coups de couteau, à Gorokhovets, à 300 km de Moscou.

A lire aussi - Dupont de Ligonnès : une mystérieuse photo relance l'affaire

"Nous avons l’intention de découvrir toutes les raisons ayant mené à cette tragédie", a déclaré dans un communiqué, Vladimir Markine, le porte-parole du comité d’enquête. L’homme est "actuellement hospitalisé, et les investigations seront menées dès qu'il sera en meilleure santé", a-t-il ensuite ajouté. Toujours d’après lui, le service de protection de l’enfance de la ville aurait déjà été alerté dans le passé concernant les risques pesant sur les enfants retrouvés morts.

Une demande de privation de l'autorité parentale du père a été refusée en 2011

Effectivement, la justice avait été saisie concernant une demande de privation de l’autorité parentale. Celle-ci avait été réclamée par la mère et refusée en 2011. Pavel Astakhov, le responsable des droits de l'enfance auprès du Kremlin, l'a confirmé via twitter. Des poursuites pour "négligence" ont depuis été lancées contre le responsable du service de protection de l'enfance de la ville de Nijni-Novgorod.

En vidéo sur le même thème - La demeure de la famille Dupont de Ligonnès

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.