Sommaire

Ioulia Timochenko va-t-elle jouer un rôle au sein du nouveau gouvernement ?

© AFP

Libérée de prison samedi, l’opposante Ioulie Timochenko a aussitôt tenu à se rendre sur la place Maïdan pour saluer « les héros de l’Ukraine ». Pourtant très affaiblie et apparue sur un fauteuil roulant, la "dame de fer" a également réaffirmé sa détermination. Toujours coiffée de sa couronne de nattes, l’égérie de la Révolution orange a en effet annoncé qu’elle serait candidate à l’élection présidentielle de mai prochain. Pas question pour elle d’être Premier ministre, ce qu’elle veut c’est le poste qu’occupait il y a encore peu de temps Viktor Ianoukovicth. "Je vous demande de ne pas envisager ma candidature pour le poste de Premier ministre", a-t-elle écrit sur le site Internet de son parti dimanche, veille du jour où le Parlement doit se réunir pour former un gouvernement d’union nationale. Les anciens opposants sont donc prévenus.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.