< Retour à l'article

Le bilan ne cesse de s'alourdir

1/8

 

Au moins 3 218 personnes ont perdu la vie depuis samedi et plus de 6 500 ont été blessées dans le séisme qui a secoué le Népal. Il y a trois jours, un tremblement de terre de magnitude 7,8 a frappé ce pays. Suivi de nombreuses répliques, il est considéré comme le plus meurtrier depuis 80 ans. Et le bilan des victimes ne cesse de s’alourdir. Aussi, l’aide humanitaire internationale s’est mise en place pour aider les secouristes qui travaillent d’arrache-pied depuis samedi et venir en aide aux survivants.

670 Français introuvables

Les secousses ont fait s’écrouler des temps et des bâtiments mais aussi provoqué des avalanches sur le mont Everest. Alors que la saison d’alpinisme venait tout juste de commencer, 18 personnes ont été tuées, selon les autorités locales. Le Quai d’Orsay a de son côté indiqué qu’aucune victime française ne serait pour le moment à déplorer même si 670 Français sont toujours introuvables, rapporte Le Parisien. En revanche, 1.000 autres ressortissants, touristes et résidents, qui se trouvaient dans la zone au moment du séisme ont pu être recontactés. Le ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius a même assuré que 500 d'entre eux au moins sont "sains et saufs".