Quand la France essaie de vendre un terrain… à Palmyre
Bercy envisage de vendre près d’un millier de bâtiments pour renflouer les caisses de l’État. Parmi eux, un terrain se trouvant sur le site contrôlé par l’Etat islamique.

Période de disette budgétaire oblige, l’État essaie de grappiller de l’argent çà et là en vendant 930 de ses biens et terrains. La France a ainsi vendu un ministère dans le VIIe arrondissement de Paris en 2013 et un duplex luxueux en plein cœur de Manhattan, à New-York, en 2014.

"Ce bien n’aurait pas dû se retrouver sur la liste"

Cette fois-ci, on apprend que l’État a mis en vente un domaine français sur le site de Palmyre, la cité antique classée au patrimoine mondial de l’Unesco, et actuellement contrôlée par l’Etat islamique. L’organisation terroriste n’hésite d’ailleurs pas à détruire régulièrement des monuments archéologiques sur place.

Publicité
Publicité

A lire aussiSyrie : la cité antique de Palmyre menacée de destruction par Daesh

Inutile de dire que le contexte ne fait pas tellement rêver, et que les preneurs ne se bousculeront pas pour acquérir ce domaine français. "La capacité de réaliser le bien par le ministre des Affaires étrangères est nulle. Ce bien n'aurait pas dû se trouver sur la liste", a réagi sur France Info le sénateur (Les Républicains) Michel Bouvard après avoir découvert cette absurdité dans la loi de finances 2016.

Le terrain a peu de chance de trouver preneurs

"Je n'imagine pas un seul instant que l'on envoie un négociateur pour assurer la visite du terrain et je ne vois pas qui l'achèterait.", a renchéri le sénateur, précisant que le bien était à la vente depuis 2012, et "que l’on n’a pas pris la peine d’actualiser le document".

Si le terrain à Palmyre mis en vente par la France risque fortement de ne pas trouver preneurs, il n’est pas le seul. Comme l’ont remarqué Michel Bouvard et son collègue au Sénat, Thierry Carcenac (PS), 716 des 930 biens immobiliers mis en vente par France domaine en 2016 apparaissaient déjà sur la liste précédente, soit 77 %, relate Le Point.

Vidéo sur le même thème : Syrie : un célèbre archéologue décapité par l'EI à Palmyre