Un Britannique soucieux de faire des économies a fait le choix de vivre à Barcelone et de travailler à Londres au risque de passer 11 heures par jour dans les transports.

Plus de 1 000 km sépare sa maison de son lieu de travail. Sam Cookney, un Britannique, a fait le choix étrange de s’installer à Barcelone et de travailler à Londres. Ainsi, il est obligé de prendre quotidiennement l’avion. La raison de son choix serait économique. "J'ai calculé. Il serait plus économique pour moi de louer un 2 pièces à Barcelone et prendre l'avion pour Londres que d'avoir un studio ici. Sincèrement", a-t-il ainsi expliqué, avant de sauter le pas, dans un tweet en 2013.

Et il y a tout juste 3 mois, le Britannique a transformé les paroles en actes. Il a pris un appartement avec terrasse en plein centre historique de Barcelone et paie désormais un loyer de 800 euros par mois. Il doit toutefois ajouter 1 150 euros de billets d’avion et de tickets de metro. Alors qu’à Londres il payait 2 500 euros par mois tout compris, il effectue donc une économie de 550 euros.

Il fait 11 heures d'avion par jour

Mais à quel prix ? Sam Cookney est obligé de faire 11 heures d’avion aller-retour lorsqu’il travaille à Londres. Néanmoins, il travaille parfois depuis chez lui. "Le trajet n’est pas si terrible. Je fais une petite sieste dans l’avion, a-t-il raconté à Buzzfeed. Cela vaut vraiment le coup, je trouve. En termes de qualité de vie, sur bien des aspects, et aussi parce que j’y gagne vraiment de l’argent au final."

Publicité
Célibataire, le Britannique ne semble, pour le moment, pas regretter son choix. "Je manque de temps en temps des soirées à Londres, ce qui est dommage, mais jusqu'ici tout s'est très bien passé", a-t-il encore expliqué.

En vidéo sur le même thème - Espagne : l'aéropiort de Ciudad Real bradé 10.000 euros à des Chinois 


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité