La juge du procès d’Oscar Pistorius a écarté ce jeudi une condamnation pour meurtre. En revanche, une condamnation pour homicide involontaire est toujours envisageable.

La juge sud-africaine en charge du procès d’Oscar Pistorius, Thokozile Masipa, a estimé ce jeudi matin au cours de la lecture de son verdict que l’athlète ne pouvait pas être reconnu coupable de meurtre.

En effet, celle-ci a considéré qu’on ne pouvait exclure que le coureur paralympique pensait que sa vie était en danger au moment où il a ouvert le feu sur sa petite amie Reeva Steenkamp.

"Le parquet n'a pas démontré au-delà du doute raisonnable que l'accusé était coupable de meurtre avec préméditation", a déclaré Thokozile Masipa après avoir précisé que l’accusé ne semblait pas dire toute la vérité à la barre.

La lecture du verdict engagée depuis ce matin par la juge sud-africaine pourrait prendre des heures, voire des jours, prévient Le Monde.

Le champion de 27 ans peut toujours être condamné pour homicide involontaire ou bien être acquitté.

Publicité
La peine éventuelle ne sera pas annoncée directement à l’issue du verdict. En effet, la possible sanction sera annoncée dans trois ou quatre semaine, à l’issue d’un autre mini-procès. Au cours de celui-ci, la défense pourra plaider des circonstances atténuantes.

 > Vidéo sur le même thème : Procès Pistorius : "Derrière l'icône Pistorius se cache un homme jaloux, possessif"

 

mots-clés : Oscar pistorius, Procès

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité