La juge du procès d'Oscar Pistorius a écarté ce jeudi une condamnation pour meurtre. En revanche, une condamnation pour homicide involontaire est toujours envisageable.
©AFPAFP

La juge sud-africaine en charge du procès d’Oscar Pistorius, Thokozile Masipa, a estimé ce jeudi matin au cours de la lecture de son verdict que l’athlète ne pouvait pas être reconnu coupable de meurtre.

En effet, celle-ci a considéré qu’on ne pouvait exclure que le coureur paralympique pensait que sa vie était en danger au moment où il a ouvert le feu sur sa petite amie Reeva Steenkamp.

"Le parquet n'a pas démontré au-delà du doute raisonnable que l'accusé était coupable de meurtre avec préméditation", a déclaré Thokozile Masipa  après avoir précisé que l’accusé ne semblait pas dire toute la vérité à la barre.

A lire aussi : Affaire Pistorius : Reeva Steenkamp, tuée parce qu’elle était enceinte ?

La lecture du verdict engagée depuis ce matin par la juge sud-africaine pourrait prendre des heures, voire des jours, prévient Le Monde.

A lire aussi : Affaire Pistorius : le principal enquêteur n’est pas tout blanc

Le champion de 27 ans peut toujours être condamné pour homicide involontaire ou bien être acquitté.

La peine éventuelle ne sera pas annoncée directement à l’issue du verdict. En effet, la possible sanction sera annoncée dans trois ou quatre semaine, à l’issue d’un autre mini-procès. Au cours de celui-ci, la défense pourra plaider des circonstances atténuantes.

 > Vidéo sur le même thème : Procès Pistorius : "Derrière l'icône Pistorius se cache un homme jaloux, possessif"

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !