Les propriétaires de la ferme où vivent les animaux ne peuvent plus les nourrir car leurs actifs financiers ont été gelés par les Etats-Unis. En cause : une sombre affaire de blanchiment d’argent et de trafic de drogue.

Le destin incertain de plus de 10 000 crocodiles 

© AFP

©AFP

L’avenir de plus de 10 000 crocodiles de la ferme de San Manuel au Honduras est aujourd'hui menacé. En effet, ces derniers ne sont plus nourris depuis plusieurs semaines. "Les crocodiles et les lions sont en train de mourir de faim et nous aussi, car nous ne sommes plus payés depuis deux semaines", a expliqué à l’AFP un employé de l’élevage. Au total, 40 reptiles sont déjà morts. La famille Rosenthal, les propriétaires de la ferme, n'est plus en mesure de payer la nourriture pour les animaux. La raison ? Leurs actifs financiers ont été gelés par les Etats-Unis car ils sont suspectés de blanchir de l’argent pour des trafiquants de drogue.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité