Sommaire

L’injection létale

L’injection létale© Fotolia

Comme pour l’électrocution, le condamné est sanglé sur une table. Un cathéter est installé dans une de ses veines. Des substances chimiques sont alors injectées à une dose mortelle. Cette méthode est utilisée notamment en Chine et aux États-Unis.

Dans ce dernier pays, la firme Hospira était la seule entreprise américaine à fabriquer le crucial thiopental sodique servant aux exécutions capitales.

Elle était alors tombée en rupture de stock fin 2010, empêchant certains États de procéder aux exécutions. Depuis, les exécutions sont faites à base d’autres produits désormais importés, car aucune autre firme américaine ne souhaite en fabriquer.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.