Plus de 170 passagers et membres d'équipage ont vu leur séjour sur un paquebot au large du Pacifique tourner au drame à cause d'une épidémie. Plus de détails.

C’était sans doute le voyage de noce de certains, le séjour marquant le départ en retraites d’autres ou encore quelques jours pour décompresser loin du quotidien. Mais tout a finalement viré au cauchemar. En effet, pus de 170 passagers et membres d’équipage ont récemment été touchés par une épidémie de norovirus alors qu’ils se trouvaient à bord du bateau de croisière Crown Princess.

A lire aussi –Une croisière libertine, ça vous tente ?

Le bateau a dû accoster rapidement pour être désinfectéLe navire se trouvait dans l’océan Pacifique lorsque plusieurs dizaines de personnes à son bord ont présenté des signes de gastro-entérite foudroyante, ont rapporté dimanche les Centres américains de contrôles et de prévention des maladies (CDC). Aussi, le Crown Princess a dû accoster rapidement, près de Los Angeles (Ouest des Etats-Unis) afin d’être désinfecté. Celui-ci devait initialement rejoindre Hawaï et Tahiti.

Ce n’est pas la première fois...Un "incident' d’autant plus dérangeant que ce n’est pas la première que cela se produit à bord de ce bateau de croisière de la compagnie Princess Cruises. En avril dernier, des faits similaires survenus ce même navire avaient été rapportés. Plus de 150 passagers avaient alors été pris de violentes diarrhées et de vomissements, rappelle Le Parisien. Un scenario qui avait également eu lieu deux ans plus tôt sur un autre bateau de la compagnie.

En plus de la désinfection du navire, une recherche approfondie des causes de ses épidémies devrait être organisée.

Vidéo sur le même thème : Les croisières, un business florissant !

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !