Connue pour ses films et ses frasques, la célèbre actrice des années 1950 est décédée dimanche d’une crise cardiaque. Elle avait 99 ans. Retour sur son incroyable parcours. 

Une étoile d’Hollywood a rejoint le ciel. Zsa Zsa Gabor est décédée dimanche à l’âge de 99 ans, victime d’une crise cardiaque. Son mari, Frederic von Anhalt a annoncé sa mort, précisant qu’elle s’était éteinte chez elle entourée de sa famille et de ses amis. "Tout le monde était là. Elle n’est pas morte seule", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Expatriée aux Etats-Unis dans les années 1940

Née le 6 février 1917 à Budapest, en Hongrie, Zsa Zsa Gabor était la fille d’une diamantaire. La jeune femme a d’abord été élue Miss Hongrie en 1936 avant d’entamer une carrière de comédienne dans les années 1940. Exilée aux Etats-Unis avec ses parents et sa sœur, Magda, Zsa Zsa avait 24 ans lorsqu’elle est devenue célèbre à Hollywood. Poussée par sa mère qui rêvait de devenir actrice, elle a commencé à la télévision et a rapidement oassé le stade supérieur. Notamment grâce à son humour, son franc-parler et son visage angélique, elle a ensuite joué dans une dizaine de films, dont Moulin Rouge de John Huston (1952), La soif du mal d’Orson Wells et Queen of Outer Space d’Edward Bernds (1958). En France, la belle a également joué dans L’ennemi public numéro 1 d’Henri Verneuil.

Neuf maris et de nombreux scandales

Publicité
Outre sa carrière, Zsa Zsa Gabor a également marqué son époque par sa vie privée rocambolesque. Mariée neuf fois, elle s’est retrouvée au cœur de plusieurs scandales financiers. "Je n'ai jamais haï un homme après une rupture au point de lui rendre ses diamants" se plaisait-elle à dire, de même que : "divorcer parce qu'on n'est plus amoureuse est aussi stupide que de se marier parce qu'on l'est".

Dans son autobiographie, Une vie ne suffit pas, la comédienne racontait même avoir perdu sa virginité à 15 ans avec Mustafa Kemal Atatürk, le père de la Turquie moderne. Dans ce livre, la blonde au style flamboyant assurait par ailleurs avoir eu des aventures avec plusieurs grands noms du showbusiness américain comme Franck Sinatra et Elvis Presley. Zsa Zsa Gabor disait aussi avoir été la maîtresse de John F. Kennedy.

Ses ennuis de santé

La vie de la comédienne a pris un tournant tragique en 2002 lorsqu’elle a eu un grave accident. Paralysée partiellement, Zsa Zsa Gabor est ensuite restée très fragilisée et a été admise plusieurs fois à l’hôpital dans les années qui ont suivi. En 2010, et suite à un AVC, elle a été amputée d’une partie de sa jambe.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : Hollywood, Actrice

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité