Une boule de métal qui s’était écrasée dans un village chinois vendredi dernier avait provoqué une certaine effervescence au sein de la population locale qui croyait avoir vu un OVNI. Le mystère a été résolu.

©Capture d'écran YouTube, chute de la fusée russe Proton-M

Les habitants de la ville de Qiqihar, dans la province septentrionale du Heilongjiang en Chine, on assisté vendredi dernier à la chute d’une étrange boule de feu que certains avaient pris pour un objet volant non identifié (OVNI). Celle-ci a terminé sa chute dans le potager d’un des habitants du village, ce qui n’a pas manqué de créer l’émoi parmi la population.

Une fois au sol, les villageois ont pu constater qu’il s’agissait en réalité d’un morceau de métal d’environ 60 cm de diamètre et pesant 40 kilos. Face à ce mystère, les autorités chinoises ont enquêté et ont pu rapidement établir l’origine de ce débris.

Un débris d’une fusée russe

il s’agissait en réalité d’un fragment issus d’une fusée russe transportant un satellite de communication Express-AM4R. Celle-ci s’était écrasée très peu de temps après son lancement depuis le centre spatial russe de Baïkonour (Kazakhstan).

Publicité
Selon Le Parisien, les produits toxiques que contenait la fusée se sont probablement consumés lors de l’explosion. L’agence spatiale russe avait en outre indiqué que l’engin s’était entièrement désagrégé dans l’atmosphère, empêchant ainsi toute chute de débris. Toutefois, les enquêteurs chinois maintiennent, après étude, qu’il s’agit bel et bien d’un morceau de l’appareil russe.

Vidéo sur le même thème:  une fusée russe sans équipage à bord explose juste après son décollage

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité