"Je vais mourir, j’aurais tellement voulu vous embrasser une dernière fois" : c'est par ces mots qu'une jeune Italienne, accompagnée de son ami, a annoncé à ses parents qu'elle n'allait pas s'en sortir dans l'incendie.  

Leurs dernières paroles ont ému l'Italie entière. Gloria Trevisan et Marco Gottardi, un jeune couple d'architectes italiens vivant à Londres, sont décédés dans l’incendie de la tour Grenfell mercredi dernier à Londres. 

Jusqu'aux derniers instants, les deux jeunes expatriés ont réussi à échanger avec leurs familles, ne sachant pas encore s'ils allaient pouvoir s'en sortir, comme le rapporte la presse italienne. "Il y a beaucoup de fumée, mais ne t’en fais pas, nous attendons les secours. Nous avons ouvert la porte d’entrée, mais il y a de la fumée partout, nous ne pouvons pas sortir. Les ascenseurs sont bloqués", a raconté Marco à son père, repris par BFMTV.

"Désormais je vais aller au paradis"

Jusqu'à l'inévitable. C'est alors que Gloria a souhaité dire adieu à ses proches. "C'est injuste, j’avais toute la vie devant moi. Je vais mourir, j’aurais tellement voulu vous embrasser une dernière fois, j’aurais tellement voulu vous aider. Désormais je vais aller au paradis et j’espère vous aider de là-haut", a-t-elle annoncé par téléphone à ses parents. 

Publicité
Les deux jeunes Italiens, âgés de 26 et 27 ans, ont d'abord été portés disparus avant que leur mort ne soit confirmée par les autorités. Ils font partie de la trentaine de personnes décédées dans cet incendie. 

En vidéo sur le même thème : La colère après l’incendie de Grenfell Tower


 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité