Endormi depuis près de trente-trois ans, le volcan Wolf, situé dans les îles Galapagos, est entré en éruption lundi, constituant une menace sans précédent pour la faune et la flore environnante.

Un jaillissement qui inquiète la communauté scientifique

©

Après une trentaine d’années d’inactivité, le réveil du volcan Wolf, situé sur l’île Isabela dans l’archipel équatorien des Galapagos, a été plus qu’impressionnant. Depuis lundi, jour durant lequel il est entré en éruption, le volcan ne cesse de produire des panaches de fumée grise et de coulées de lave, offrant des images à couper le souffle.

Pourtant, ces dernières inquiètent les scientifiques locaux qui estiment que l’éruption menace l’équilibre de la faune et de la flore. Et pour cause : l’archipel abrite de nombreuses espèces rares, tels que les iguanes roses ou encore les tortues, comme le souligne L’Info.re. Mais pour l’heure, les volcanologues sont contraints d’attendre que l’éruption se calme pour établir les premiers constats.