A l’occasion du sommet du G7, Angela Merkel a choisi d’accueillir les chefs d’Etat au château d’Elmau, un luxueux établissement niché dans les Alpes bavaroises.

1/ Une histoire nazie

Situé en Haute-Bavière, en plein cœur des Alpes bavaroises, le château d’Elmau semble tout droit sorti d’un conte de fée. Pourtant cet édifice construit de 1914 à 1916 sur la commune de Krûn a été le théâtre des heures les plus sombres de l’Allemagne. A partir de 1942, le château a en effet servi de centre de repos pour les soldats de la Wehrmacht. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, il a successivement été transformé en hôpital américain puis en refuge pour les survivants de l’Holocauste.

2/ Le coup de foudre d’Angela Merkel

C’est en juin 2005 qu’Angela Merkel a découvert le château d’Elmau. La chancelière s’y était alors rendue pour assister à une conférence. Elle aurait eu "le coup de foudre" pour cet édifice, rapporte les Echos. Et le journal de citer ce qu’elle aurait confié au propriétaire des lieux : "Que j’aimerais bien faire quelque chose ici !". Il faut dire que le château et sa vue imprenable sur le massif du Wetterstein, à la frontière autrichienne, dont le célèbre Zugspitze constitue le point culminant de l'Allemagne à presque 3000 m d'altitude, ont de quoi plaire !

"Nous voulons montrer à nos hôtes un superbe bout d'Allemagne et nous rencontrer dans une telle atmosphère, c'est un aspect important pour la réussite de ce genre de sommets", a d’ailleurs déclaré Angela Merkel cette semaine.

3/ Une havre de paix aux nombreux équipements

Outre son architecture et les magnifiques paysages qui l’entourent, le château d’Elmau offre également à ses visiteurs tout un panel de services digne des plus grands établissements hôteliers. Entièrement renové, le château compte des spas, des piscines en plein air et plusieurs salon avec cheminée. De quoi ravir les clients des quelques 123 chambres et suites.

4/ Un château placé sous haute sécurité

A l’occasion du sommet du G7, les dirigeants des Etats-Unis, de l’Allemagne, du Japon, de France, du Royaume-Uni, de l’Italie et du Canada ont été conviés au château. Autant de personnalités qui nécessitent d’être protégées. Aussi, toutes ont directement été conduites en hélicoptère à l’intérieur d’une zone préalablement délimitée autour du bâtiment à l’aide d’une clôture métallique de plusieurs kilomètres carrés. Par ailleurs, la seule route qui permet d'y accéder en voiture a été barrée au public par la police. En tout, plus de 20 000 forces de l’ordre auraient été mobilisées.

5/ Un sommet à plusieurs millions d’euros

Publicité
Toute la logistique mise en place pour accueillir ce somment du G7 à un coût. Selon la Bavière, celui-ci s’élèverait à près de 130 millions d’euros. Une somme qui devrait toutefois être nuancée par les retombées économiques qu’aura le sommet sur la région.

Vidéo sur le même thème : Le dîner de Manuel Valls et Stéphane Le Foll dans le gîte de montagne

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité