Un signal de détresse a été envoyé d'un cargo ce mardi au large de Corfou, en Grèce. Il pourrait avoir été détourné par des pirates armés.

Après le drame du ferry Norman Atlantic, un autre navire vient de rencontrer des problèmes sur la mer Adriatique. Selon le ministère grec de la Marine marchande, le cargo Blue Sky M, battant pavillon moldave, a envoyé ce mardi un signal de détresse alors qu'il se trouvait au large de l'île de Corfou, dans l'ouest de la Grèce.

A lire aussi : Norman Atlantic : les rescapés du ferry incendié témoignent

Les raisons de ce SOS restent toutefois floues. La chaîne publique grecque Nerit a évoqué la présence éventuelle d'hommes armés à bord. Selon d'autres médias, rejoints par le porte-parole du ministère, le cargo transporterait plusieurs centaines de migrants clandestins, entre 400 et 700 selon certains, dont la plupart seraient des Syriens. La police portuaire grecque n'a cependant pas confirmé l'information.

Une frégate et un hélicoptère militaires ont été envoyés sur les lieux pour venir en aide au cargo qui a essuyé des vents de 49km/heure.

D'après le site marinetraffic.com, chargé de donner en temps réel la position des navires marchands dans le monde, le Blue Sky M aurait quitté le port de Körfez, en Turquie, le 14 décembre dernier et devait rejoindre celui de Rijeka, en Croatie. Le site a toutefois noté un changement brusque de direction de la part du cargo. Ce mardi matin, il avait mis cap à l'Ouest alors qu'il se dirigeait jusque là vers le Nord.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :