Depuis ce jeudi 27 mars, Google street view nous offre un bien étrange spectacle. Il est désormais possible de se balader dans les rues de la ville fantôme de Namie, près de Fukushima.
Fukushima : les images chocs d'une ville fantôme après la catastrophe

Un bateau échoué en pleine campagne

1/14
Un bateau échoué en pleine campagne

C'est une initiative du maire de la ville de Namie qui a permis aux équipes de Google street view de filmer les rues de sa ville fantôme. Un devoir de mémoire pour les générations futures explique-t-il, afin qu'ils se rendent compte du désastre que fût la castastrophe de Fukushima pour la région. Depuis le 11 mars 2011 la vie et le temps se sont arrétés dans cette petite bourgade de 21 000 habitants, proche de Fukushima, désormais totalement désertée.

Les seuls habitants sont des.. scientifiques

2/14
Les seuls habitants sont des.. scientifiques











 

Des carrefours déserts

3/14
Des carrefours déserts

Un spectacle de désolation

La police s'est-elle perdue ?

4/14
La police s'est-elle perdue ?  

Un spectacle irréel

5/14
Un spectacle irréel  

Une maison éventrée

6/14
Une maison éventrée  

Une ville en lambeaux

7/14
Une ville en lambeaux  

Plus de commerçants... ni de clients !

8/14
Plus de commerçants... ni de clients !  

Des ruines

9/14
Des ruines  

Une ville sans dessus-dessous

10/14
Une ville sans dessus-dessous  

Une atmosphère apocalyptique

11/14
Une atmosphère apocalyptique  

La végétation pousse de-ci de-là

12/14
La végétation pousse de-ci de-là  

Des habitations dévastées

13/14
Des habitations dévastées  

Il n'y a pas un chat

14/14
Il n'y a pas un chat  

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !