Après trois mois de fouilles dans le mausolée d’Amphipolis (nord de la Grèce), les archéologues ont exhumé un squelette qui pourrait être celui d’Alexandre Le Grand.

Amphipolis (en Macédoine, au nord de la Grèce) continue de passionner la presse hellénique. Après plusieurs mois de fouilles dans ce tombeau datant de l’ère d’Alexandre Le Grand (356-323 av.JC), les archéologues ont exhumé, mercredi dernier, un squelette.

A lire aussi : Archéologie : découverte d'un bateau de l'âge de bronze

"Le mort était une personnalité puissante, comme le présume la construction de ce tombeau unique", a déclaré le ministère grec de la Culture.

Depuis, les hypothèses vont bon train sur l’identité du défunt. Si la plupart espère la découverte de la dépouille du plus célèbre des conquérants grecs, les experts penchent plutôt pour un des compagnons ou des généraux d’Alexandre Le Grand, sa femme, Roxane, ou encore Olympias, sa mère.

Publicité
Il faudra attendre trois mois avant de connaître la véritable identité de la dépouille, le temps que les anthropologues procèdent à des tests ADN et au carbone 14.

Cependant, les chances d’avoir découvert le corps d’Alexandre Le Grand restent bien maigres. Décédé à 32 ans, il aurait été inhumé à Alexandrie, en Egypte, bien qu’aucune fouille n’ait jamais confirmé cette thèse.

Outre l’exhumation de ce squelette, les archéologues ont découvert d’imposants sphinx, des mosaïques représentant l’enlèvement de Perséphone par Pluton et deux cariatides de deux mètres de haut.

A voir sur le même thème : Grèce : le squelette du tombeau d'Amphipolis mis au jour

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité