Mis en place en janvier dernier, le site "Europe's Most Wanted" a permis d'arrêter au moins 8 fugitifs grâce aux informations de citoyens.  
©capture d'écran Europe's Most Wanted

C'est un système qui fonctionne. Metronews rapporte vendredi que 14 fugitifs présentés comme les criminels les plus recherchés d’Europe ont été arrêtés depuis le lancement de la plateforme européenne "Europe's Most Wanted", le 29 janvier dernier. 

"En six mois, au moins huit fugitifs ont ainsi été localisés grâce aux renseignements fournis par les citoyens : un chef d’une organisation criminelle recherché par la Slovaquie, un violeur en série condamné à 25 ans de prison en Belgique, deux assassins recherchés par le Danemark, un braqueur en fuite recherché par la Lituanie ou encore deux autres meurtriers qui intéressaient les Bulgares", précise le site d'information. 

Trois noms fournis par la France, deux encore recherchés

Toujours selon Metronews, trois noms avaient été fournis par la France, dont celui de Salah Abdeslam, qui a depuis été interpellé. Les deux autres fugitifs français sont "Dominique Delattre, condamné à 13 ans de prison pour des vols à main armée et évadé en 2000 de la maison d’arrêt de Nîmes, ainsi que David Gras, un autre braqueur multirécidiviste".

Il y a quelques mois, les 28 pays membres d'Europol (European Police Office), l'office de police criminelle intergouvernemental, ont mis en commun les noms des personnes recherchées considérées comme les plus dangereuses sur le site internet "Europe's Most Wanted". Accessible à tous, il permet d'aider les autorités pour quiconque aurait des informations sur l'un des criminels. 

Le site est accessible en cliquant sur le lien suivant : https://eumostwanted.eu/fr

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.