MYSTERE En Arizona, deux pilotes de ligne aguerris ont, tour à tour, croisé un objet volant qu'ils ne sont, l'un comme l'autre, absolument pas parvenus à identifier...

Le 24 février dernier, un premier pilote survole l'Arizona et voit soudainement apparaître un objet volant qu'il n'arrive, à aucun moment, à identifier. Quelques minutes plus tard, c'est un autre pilote sur un autre vol qui voit surgir le même objet. Une drôle d'histoire dont Paris-Match se fait l'écho et qui, certes, laisse perplexe mais génère surtout un certain nombre d'interrogations.

Retrouvez notre zapping Actu du jour

Patrick Sébastien viré de France Télévisions : les internautes ripostent

Voir plus de vidéos

A lire aussi : Lumière blanche, OVNI… : un mystérieux phénomène dans le ciel de l’Hérault

Que s'est-il vraiment passé ?

Compte tenu de cette curieuse apparition au dessus du désert de l'Arizona, les deux pilotes décident de contacter, chacun de leur côté, la tour de contrôle d’Albuquerque. Leurs appels ont été rendus public la semaine dernière par un site de référence spécialisé dans l'actualité de la défense répondant au nom de The War Zone.

Publicité
Le premier avion aurait, semble-t-il, contacté les contrôleurs aériens de ladite tour et demandé : "Est-ce que quelqu’un est passé au-dessus de nous il y a environ 30 secondes ?". Réponse du contrôleur alors en place : "Négatif". Et le dialogue de se poursuivre : "OK, mais quelqu’un l’a fait"."C’est un OVNI !". Quelques minutes plus tard, même son de cloche. Un vol d'American Airlines contacté par la tour de contrôle répond à la question suivante : "Que je vous prévienne si quelque chose nous passe au-dessus ?"... "Ici America 1905. Oui, quelque chose vient juste de nous survoler. Je ne sais pas ce que c’était mais ça se trouvait environ 2000 ou 3000 pieds (entre 600 et 900 mètres) au-dessus de nous".

Mais alors de quoi s'agit-il ?

Pour l'heure, le pilote oeuvrant au sein d'American Airline ne semble pas convaincu par le fait qu'il puisse s'agir d'un ballon lancé par Google dans le cadre de son projet Loon. Lequel projet consiste, tel que le rapporte le géant de l'Internet sur son site, en "un réseau de ballons stratosphériques conçu pour apporter une connectivité Internet aux communautés rurales et reculées".

A cela, s'ajoute le fait que, dans l'absolu, rien ne justifie le fait qu'un avion vole en plein jour sans s'être signalé auprès du contrôle du trafic aérien, poursuit le site The War Zone. Le mystère demeure donc entier. A moins, s'interroge le site spécialisé, qu'il puisse s'agir d'un ballon sonde dont le lancer n'est, pour l'heure, pas particulièrement bien réglementé.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité