< Retour à l'article

Les chefs d’Etat imaginés dans la peau de réfugiés

1/9
SUIVANT

Pour son projet "The Vulnerability Series", l’artiste peintre syrien Abdalla al Omari a décidé de mettre les dirigeants du monde à la place des réfugiés syriens. Lui-même est né à Damas, la capitale syrienne, et a fui son pays au début de la guerre avant d'obtenir finalement l'asile en Belgique.