Le typhon Hagupit, frappe depuis dimanche l’est des Philippines, détruisant villages et lignes électriques sur son passage. Rétrogradé au statut de tempête tropicale, Hagupit se dirige ce lundi vers la capitale de l’archipel, Manille.

Les rafales de vent à 200 km/h dévastent les terres des Philippines

© AFP

©AFP

Un an après le passage du super typhon Haiyan, la peur se lit de nouveau sur les visages des Philippins. Venu de l’océan Pacifique, Hagupit a d’abord frappé samedi soir les villages de pêcheurs de l’île de Samar avant de déferler dimanche sur la côte est de l’archipel. Balayant toitures et lignes électriques sur son passage, il est considéré comme le plus puissant typhon qui a touché les Philippines cette année. Les bourrasques de vent de 200 km/h et les pluies intenses ont détruit et inondé de nombreux villages. Mieux préparées à ce type de catastrophe, les autorités ont rapidement mis en place des évacuations, permettant aux millions de Philippins de se réfugier dans des écoles, des églises ou des gymnases. La Croix Rouge a dressé dimanche soir un premier bilan de 21 victimes, principalement issues des villages de l'île de Samar. Un bilan qui pourrait s’alourdir avec le passage de la tempête dans la capitale philippine.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité