Depuis la diffusion de sa photo par le Daily Mail qui pensait identifier Hasna Ait Boulahcen, la jeune marocaine vit un véritable cauchemar. 

La photo a fait le tour du monde. On y voit une femme dans un bain de mousse, son corps partiellement flouté. C’est le quotidien britannique The Daily Mail qui a publié le cliché le 19 novembre dernier. Il a ensuite été repris par les médias du monde entier comme étant le portrait de Hasna Ait Boulahcen, la "cousine" d’Abdelhamid Abaaoud (le chef opérationnel des attentats parisiens) et femme "kamikaze", abattue au cours de l’assaut à Saint-Denis.

Sauf qu’il s’agit en réalité de la photo de Nabila, une jeune femme qui habite à Beni Mellal au Maroc, où elle travaille dans une auto-école. C’est le quotidien marocain Al Yaoum qui a découvert l’erreur. La femme a ensuite publié une vidéo pour confirmer cette information : "Je fais cette vidéo pour expliquer aux gens que les photos sont bien les miennes mais je n’ai absolument aucun rapport avec la kamikaze", a-t-elle expliqué, ajoutant : "Les gens m’appellent et me demandent 'Qu’est-ce qui s’est passé ? Qu’est-ce qu’on peut faire ?'".

Une ancienne amie a vendu le cliché

Publicité
La photo a été prise à Paris chez une ancienne amie de Nabila. "J’étais amie avec elle quand je vivais en France. Et puis, j’ai eu des problèmes avec cette amie. Tout le monde la connaît en France. Elle prend des médicaments, c’est une psychopathe. Elle a pris mes photos et elle les a vendues à un journaliste", a déclaré Nabila.

Le Daily Mail a depuis retiré le cliché de son article. Nabila a quant à elle demandé aux autorités marocaines de la protéger.

Vidéo sur le même thème : Qui était la femme kamikaze de Saint-Denis ? 

mots-clés : Terroriste, Erreur

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité