Arrêtés au Maroc alors qu'il rejoignaient les rangs de l'Etat Islamiques, les deux hommes préparaient des "assauts" en France.

Un Français et un Franco-marocain ont été arrêtés en début de semaine au Nord du Maroc, à Kénitra rapporte l’AFP. Selon le communiqué du ministère de l’Intérieur marocain publié jeudi 30 octobre, les deux hommes "projetaient des assauts contres des agences bancaires et des multinationales en France et au Maroc".

Lire aussi : Ces "loups solitaires" qui font le djihad en Occident

Interpellés alors qu’ils préparaient leur départ pour l’Etat Islamique, les deux djihadistes se distinguaient par leur "activisme propagandiste sur le net" afin "d’attiser la fibre du djihad de jeunes" précise le communiqué. Toujours selon le document des autorités marocaines, les deux hommes se seraient inspirés "du terroriste franco-algérien Mohamed Merah", figure souvent évoquée dans la propagande islamiste à destination des candidats francophones.  

Publicité
Lire aussi :  Terrorisme : après le Canada, faut-il craindre une attaque en France ?

Afin de mener à bien leur projet, l’un des djihadistes avaient souscrit "plusieurs emprunts" auprès de banques françaises et marocaines grâce notamment à des faux papiers. Les deux hommes ont été coupés dans leur élan, alors qu’ils "s'affairaient pour rallier les rangs de l'entité terroriste dite 'Daesh'" avait expliqué lundi le ministère de l’Intérieur. En septembre dernier, Bernard Cazeneuve avait indiqué que 930 Français sont "impliqués dans le djihad en Syrie et en Irak".  

> Vidéo sur le même thème : loi anti-terrorisme : les internautes dénoncent une censure

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité