Un avion de combat grec de type F-16 s’est crashé au décollage lundi sur la tarmac de la base militaire de Los Llanos, à Albacete. Huit Français figurent parmi les dix personnes qui sont décédées. Il y aurait également plusieurs blessés.

Dernière minute : Le bilan vient de s'alourdir à 11 morts, dont 9 Français.

Un accident rare et spectaculaire s’est produit lundi à la base militaire de Los Llanos, à Albacete en Espagne. Un avion de combat grec de type F-16 s’est crashé au décollage, faisant au moins dix morts, huit Français et deux Grecs, et plusieurs blessés dont certains dans un état très grave. Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, qui s'exprimait lundi soir sur la chaîne Telecinco, a indiqué qu'il y avait "pas mal de blessés". Quant à leur nationalité,  "on évoque le chiffre de dix Français, onze Italiens", a-t-il déclaré se montrant prudent car il était encore, selon lui, "très tôt".

L’avion se serait écrasé sur d’autres appareils au sol
Située dans le sud-est de l’Espagne, cette base militaire accueillait un centre de formation de pilotes d’élite de l’OTAN. Selon les premiers éléments réunis, l’avion se serait écrasé sur d’autres appareils alors au sol. Parmi eux, "des avions de chasse de plusieurs nationalités, dont deux Alpha Jet, deux Mirage 2000D et deux Rafale français", a affirmé le ministère français de la Défense.  

"Cet accident a causé (…) de graves blessures par brûlures à six personnels mécaniciens, selon le bilan actuel présenté par les autorités espagnoles", a précisé l’Elysée dans un communiqué. "C'est avec une très grande émotion que le président de la République a appris la mort de huit aviateurs suite à un accident causé par la chute d'un avion de combat F-16 peu après le décollage de la base d'Albacete", a par ailleurs indiqué ce document du palais présidentiel. "C'est une tragédie qui touche l'ensemble de la famille de l'Otan", a quant à lui regretté le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg.

Le ministère de la Défense français a de son côté annoncé que les corps des victimes de l'accident ont été transportés directement à l'hôpital, avant même leur identification formelle.

Publicité
"De grandes flammes et de la fumée partout"
Plusieurs chaînes de télévision espagnoles ont diffusé des images prises par des amateurs et montrant un avion en feu duquel s’échappait une épaisse fumée noire. "Nous avons vu le F-16 grec décoller, un départ haut comme ils le font habituellement. Le deuxième, nous n'avons pas pu le voir, et puis il y a eu une grosse boule de feu, et aucune trace d'éjection ou de pilote et de son parachute, et ensuite de grandes flammes et de la fumée partout", a rapporté un témoin à l’AFP. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'origine du crash pourrait venir d'un incident technique.

Vidéo sur le même thème : Crash d'un F-16 grec : sur la piste de l'incident technique


mots-clés : Base militaire

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité