Crash du vol MH17 : les Américains pensent savoir comment l’avion a été abattu©AFPAFP
Bientôt une semaine après le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en Ukraine, le service des renseignements américain a tiré ses conclusions. Selon lui, le Boeing 777 a été abattu par des gens "mal entraînés".

C’était "une erreur". Le Boeing 777 de Malaysia Airlines qui a été ciblé par un missile jeudi dernier en Ukraine l’a été par "erreur", victime de gens "mal entraînés" qui l’ont "abattu" sans le vouloir. Telle est la conclusion tirée par le service des renseignements américain ce mercredi. "L’explication la plus plausible c’est qu’il s’agit d’une erreur" et que le missile sol-air qui a touché l’avion a été tiré "par un équipage mal entraîné", a en effet rapporté un haut responsable de ce service qui a préféré garder l’anonymat. Celui-ci a par ailleurs précisé que l’inexpérience de celui ou ceux qui ont tiré ce missile était d’autant plus dangereuse que ce type de système nécessite un certain savoir-faire et surtout, de l’entraînement. Et s’il a été confirmé que le missile a été tiré depuis une zone contrôlé par les rebelles, la responsabilité des Russes n’a en revanche pas été démontrée. Si bien que Moscou et Kiev continuent de se rejeter la faute.

Publicité
Publicité

"L’avion a été touché par de multiples petits éclats d’obus"Le New York Times a par ailleurs apporté mardi des précisions quant à la manière dont le missile a touché le Boeing. Citant un expert des questions de défense, Reed Foster, le journal a en effet expliqué que, grâce à l’étude des débris de l’appareil pris en photos par les journalistes sur les lieux du drame, il est possible de comprendre comment une partie des évènements s’est déroulée. "Au vu du contour des impacts et des boursouflures sur la peinture, ce sont des petits éclats qui ont touché l'avion de l'extérieur (…) Les petits impacts pourraient prouver qu'il n'y a pas eu ‘scission’ de l'appareil, mais que l'avion a été touché par de multiples petits éclats d'obus", a indiqué le spécialiste. Et Le Parisien de préciser que le missile aurait ainsi explosé en altitude à plusieurs mètres de sa cible, à savoir l’avion, et qu’une "pluie d’éclats d’obus" se serait ensuite abattue sur l’appareil, l’endommageant en de multiples endroits comme "les ailes et le moteur", et entraînant son crash.

Les 298 passagers et membres d’équipages n’ont pas survécu à cet accident. Et alors que plus de 150 passagers étaient néerlandais, une journée de deuil national a été décrétée ce mercredi aux Pays-Bas.

Vidéo sur le même thème - Crash du vol MH17 : une enquête impossible ?