Les autorités russes ont confirmé dimanche que l’A321 qui s’est crashé dans le Sinaï samedi matin faisant 224 morts s’était disloqué dans les airs.

Un accident ou un attentat ? Le mystère reste entier après le crash d’un avion A321 de la compagnie russe Metrojet dans le Sinaï (Egypte) samedi, avec à son bord 224 personnes, toutes décédées sur le coup.

Cependant, après avoir évoqué dans un premier temps un problème technique, les autorités égyptiennes se sont montrées plus prudentes dimanche quand des experts russes ont affirmé que l’avion s’était disloqué dans les airs. Le fait qu’un groupe affilié à l’Etat islamique en Egypte ait revendiqué la responsabilité du crash fait craindre le pire, même si nombre d’experts restent sceptiques quant à leur implication.

L’explosion d’un réacteur ou une bombe à bord

Toutefois, l’avion semble bien s’être disloqué en l’air car des débris et des corps ont été retrouvés disséminés sur environ 20 km carrés ; autrement dit, l’A321 n’était plus entier au moment de se crasher au sol.

"Dans ce cas, deux hypothèses existent, indique à Métronews Gérar Feldzer, expert aéronautique. Celle de l'accident technique majeur d'une part, telles l'explosion d'un réacteur ou la perte des commandes de vol. L'avion devient alors incontrôlable, il part en piqué et atteint une vitesse telle qu'il se disloque. La deuxième hypothèse est celle de la bombe à bord."

L’examen des boîtes noires permettra d’en savoir plus

Publicité
"L’hypothèse d’un attentat et celle d’un accident restent ouvertes", a estimé pour sa part Jean-Paul Troadec, l’ancien directeur du BEA (Bureau d’enquêtes et d’analyses) français, après avoir examiné les photos du lieu du crash. "C’est l’examen des débris, complété par celui des enregistreurs de vol (les boîtes noires, NDLR), qui permettra rapidement d’établir laquelle des hypothèses est la plus plausible. S’il y a des traces d’explosifs, et si la carcasse de l’avion a été ouverte, cela pourra démontrer l’existence éventuelle d’une bombe.", a-t-il indiqué.

Vidéo sur le même thème : Crash de l'A321: la Russie sous le choc

mots-clés : Avion, Crash, Egypte

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité