Une mesure présentée vendredi par le gouvernement danois prévoit de confisquer les objets de valeur aux réfugiés. Ce qui fait débat.  

Au Danemark, le gouvernement a présenté vendredi un projet de loi qui prévoit de confisquer les objets d'une valeur supérieure à 3000 couronnes danoises (environ 400 euros) aux réfugiés qui entrent dans le pays. 

"Les montres, les bijoux auxquels leurs propriétaires manifestent un attachement particulier comme les alliances, mais aussi les téléphones portables, ne sont toutefois pas concernés", précise Le Figaro. Cette mesure vise, selon les autorités, à financer l'accueil des réfugiés. 

Une pétition contre la mesure 

Le projet de loi a rapidement fait réagir au niveau national et international, de nombreuses personnes s'indignant de voir un tel texte être proposé. Une pétition en ligne "Non à la confiscation des biens des migrants" avait ainsi déjà recueilli vendredi plus de 6000 signatures. 

De son côté, l'ancien grand rabbin du Danemark, Bent Melchio, a jugé que ce projet de loi "ressemble à ce qui se passait pendant la persécution des minorités par les nazis", rapporte l'AFP.

Publicité
Le parti au pouvoir n'en démord toutefois pas, en expliquant notamment qu'il s'agit d'"une mesure exceptionnelle dans un contexte exceptionnel". "Le Danemark a vu arriver plus de 13 000 demandeurs d'asile entre le 1er janvier et le 30 octobre, dont plus du quart au cours du seul mois d'octobre", rappelle MYTF1News

Le texte proposé par le gouvernement danois doit être étudié en janvier au Parlement.

En vidéo sur le même thème : Référendum au Danemark sur la coopération policière avec l’UE 

mots-clés : Danemark, Projet de loi

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité