< Retour à l'article

Des habitants qui ont beaucoup de mal à respirer

3/4
SUIVANTDes habitants qui ont beaucoup de mal à respirer

L’agence Reuters a déclaré que certaines parties de la ville contenaient des taux de microparticules fines supérieurs à 1 000. Harbin a donc dépassé le taux record de 800 constaté à Pékin l’hiver dernier. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), un indice supérieur à 300 est considéré comme dangereux et le seuil maximal quotidien doit rester inférieur à 20.

Des habitants qui ont beaucoup de mal à respirer
Une visibilité inférieure à 10 mètres