Vol de l’horreur : après le crash de l’Ethiopian Airlines, la sécurité de l’appareil en question

Moins de dix minutes après le décollage ce dimanche, un avion reliant Addis-Adeba, en Ethiopie, à Nairobi au Kenya, s’est écrasé. A son bord 157 passagers, aucun n’a survécu. Parmi se trouvait notamment neuf Français.

Dans la foulée, le ministre de l’Europe et des affaires étrangères a mis à disposition un numéro et surtout, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête.

Le PDG de la compagnie aérienne s’est refusé à évoquer de quelconques premières pistes d’explications. Toutefois, il a précisé que le pilote avait fait part de difficultés et qu’il avait eu l’autorisation de repartir vers son lieu de décollage. En l’état, il est surtout question du modèle de l’appareil, un Boeing 737-800 Marc, le même que celui qui s’est abîmé en mer en octobre dernier alors qu’il venait de partir de Jakarta, en Indonésie. Le bilan était alors de 189 morts.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.